Rechercher

Coup d'oeil sur les reformes successives de notre système de retraite.

Dernière mise à jour : 16 mai 2020

LA LOI DU 22 JUILLET 1993 : Modification des bases de calcul de la pension vieillesse.

La durée d’assurance pour une pension à taux plein passe de 37,5 à 40 ans.

Le nombre d’années prises en compte pour le calcul du salaire annuel moyen a été progressivement augmenté : passage des 10 aux 25 meilleures années.

Indexation sur les prix et non sur les salaires.


LA LOI DU 21 AOUT 2003 : Modification en profondeur du calcul de la retraite.

La durée de cotisation augment de nouveau, soit 41 ans.

Un assouplissement du cumul emploi retraite

La surcote en cas de poursuite d’activité après 60 ans.

Une possibilité de départ anticipé avant 60 ans pour les personnes ayant une longue carrière.

La possibilité de racheter des années d’études ou incomplètement validées.

LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 : Nouveau recul de l’âge de départ à la retraite.

Report de l’âge légal à la retraite à 62 ans.

Report de l’âge légal de l’obtention automatique du taux plein à 67 ans.

LA LOI DU 20 JANVIER 2014 : Augmentation de la durée d’assurance requise.

Cette loi a acté pour sa part une augmentation progressive de la durée d’assurance pour une retraite à taux plein.

TOUTES CES REFORMES ONT EU POUR EFFET :

1. - DE RALLONGER LE TEMPS DE COTISATION,

2. - DE REDUIRE LE MONTANT DES PENSIONS VERSEES,

3. - DE RECULER L’AGE DE DEPART.


Il devient donc impérieux d’anticiper la chute programmée de vos revenus (CPR).






10 vues0 commentaire